19 mythes sur les couches lavables

19 mythes sur le lavage des couches lavables éclaircis

1️⃣  Si on utilise de la lessive maison pour les couches lavables sans glycérine, c’est ok.

✖️ FAUX La lessive maison au savon de Marseille ou au savon d’Alep encrasse les couches. Même avec du savon sans glycérine : les savons sont produits avec de l’huile végétale. L’huile végétale dépose un voile gras sur le linge, qui va emprisonner les résidus. Les résidus, c’est-à-dire les excréments, l’ammoniac du pipi, les bactéries, bref un joyeux mélange qui peut cause irritations, mycoses et odeurs. Malheureusement les couches lavables ne peuvent pas être lavées efficacement avec de la lessive maison.


2️⃣ La lessive chimique va causer des irritations.

✖️ FAUX La lessive chimique est conçue pour être facilement rincée. S’il reste des résidus de détergent, c’est que la dose de lessive est trop importante ou que le rinçage n’est pas suffisant. Les savons contenus dans les lessives au savon végétal, maison ou écologiques s’incrustent dans les vêtements et peuvent être la cause d’irritations.


3️⃣ Le champignon mangeur de couches existe.

✖️ FAUX Malgré tous les articles et les témoignages sur le sujet, le champignon mangeur de couches n’existe pas. Les trous sur les matières absorbantes ou les tissus imperméabilisants sont dus à un mauvais traitement des couches : mauvaise routine de lavage, stockage trop long entre les lavages ou stockage dans l’humidité. Le champignon mangeur de couches est souvent simplement confondu avec de la moisissure ou un excédent d’ammoniac. Ces couches trouées arrivent donc en fin de vie !

Le champignon mangeur de couches, roi ultime des mythes sur les couches lavables !

4️⃣ Il est nécessaire de faire un décrassage tous les mois.

✖️ FAUX Le décrassage n’est nécessaire qu’en cas de mauvaise routine de lavage ou achat de couches d’occasion. Dès lors qu’une bonne routine de stockage et de lavage est adoptée, aucune nécessité de faire de décrassage.


5️⃣ Les couches neuves doivent être lavées dix fois pour atteindre leur maximum d’absorption.

✔️ VRAI et ✖️ FAUX Les matières absorbantes arrivent à maturité vers dix lavages. Mais quelle consommation d’eau, d’électricité et de temps ! Un seul lavage est nécessaire, puis on peut se servir des couches. Elles gagneront en absorption au fil des lavages, mais elles absorbent déjà très bien dès le premier lavage !


6️⃣ Il faut utiliser peu de détergent car la lessive encrasse.

✖️ FAUX Seules les lessives au savon végétal encrassent les couches. Les lessives compatibles avec les couches lavables n’encrassent et n’abîment pas les couches, mais il faut rincer suffisamment. Mettre peu de détergent ne va pas laver suffisamment, et les couches risquent d’avoir des odeurs ou des tâches, bref des résidus de pipi et de caca.


7️⃣ Il faut faire différentes lessives en séparant les parties des couches.

✔️ VRAI et ✖️ FAUX Seules quelques parties doivent être séparées. Les couches TE3 doivent être séparées : la nacelle doit être lavée au savon détachant (fiel de boeuf) ou savon de Marseille et bien rincée. Les surcouches en laine doivent être trempées et rincées à la main. Le reste des couches peut être lavé ensemble : couche imperméables, inserts, langes et couches de toutes les compositions, dans les deux cycles.


8️⃣ Il faut toujours frotter les couches à la main avant lavage.

✖️ FAUX Il faut débarrasser les couches de leur excédent de caca solide. Puis les mettre directement dans la machine avec deux cycles et de la lessive compatible. Un bon stockage aéré est aussi nécessaire. Étant plutôt fainéante, je mets des voiles jetables pour ne pas avoir à gratter les couches. Si vous avez des tâches résistantes sur les élastiques, il peut être nécessaire de frotter les couches entre les deux cycles avec savon détachant et de bien rincer. Chez nous, ça n’est arrivé que quelques fois.

Savon de Marseille
Non, les savons végétaux ne sont pas compatibles avec les couches lavables (savon de Marseille, savon d’Alep…)

9️⃣ Certains médicaments tâchent les couches lavables.

✔️ VRAI Le doliprane laisse des tâches grises sur les couches lavables. Il faut mettre un voile ou traiter la tâche. Les tâches partent au fil du temps.


🔟 Pour le stockage, il faut faire tremper les couches dans de l’huile essentielle de tea tree.

✖️ FAUX L’huile essentielle de tea tree n’a aucune utilité sinon de vider votre porte-monnaie. Si l’odeur vous plaît, vous pouvez en ajouter. Mais elle n’est pas prioritaire pour un bon stockage : un panier aéré est idéal pour laisser l’humidité s’évaporer. Un seau fermé emprisonne l’humidité : c’est une joyeuse teuf à la bactérie, qui va proliférer dans la chaleur et l’humidité.


1️⃣1️⃣ On peut décrasser ou désinfecter dans la machine à laver avec du vinaigre ou du désinfectant, ou de l’huile essentielle de tea tree, ou…

✖️ FAUX La quantité d’eau est trop importante dans la machine à laver pour permettre de bien désinfecter les couches. Quelle que soit la recette, les ingrédients sont noyés dans bien trop d’eau pour être efficaces.


1️⃣2️⃣ Le sèche-linge abîme les couches lavables.

✔️ VRAI et FAUX Les couches lavables passent très bien au sèche-linge. Mais il ne faut pas toucher les parties imperméables quand elles sont chaudes. Mieux vaut leur laisser le temps de refroidir. Un petit café en attendant ?


1️⃣3️⃣ Le liniment n’est pas compatible avec les couches lavables.

✖️ FAUX Le liniment oléo calcaire n’encrasse pas les couches lavables. Il est à base d’huile végétale, qui peut être nettoyée avec une lessive compatible. Les huiles (coco, chanvre, amande douce) sont aussi compatibles.


1️⃣4️⃣ Les couches lavables ne doivent pas être essorées à plus de 900 tours/minute.

✖️ FAUX Les couches lavables supportent très bien un essorage à 1200 ou 1400 tours. Un essorage à 900 tours ne suffit pas pour bien frotter les couches : l’essorage fait partie du lavage car il permet d’enlever l’eau (et donc l’eau salie par le caca et le pipi). Bref, tout ira bien pour vos couches.


1️⃣5️⃣ Pour décrasser un lave-linge, il faut faire une lessive à 60°C sans rien.

✖️ FAUX L’eau rince. Comme pour le linge ou la vaisselle, pour bien nettoyer un lave-linge, il faut utiliser un produit du commerce ou du vinaigre et bicarbonate.


1️⃣6️⃣ Pour décrasser des couches, un cycle à 60°C sans lessive suffit.

✖️ FAUX Mais vous pouvez essayer, ça n’abîme pas les couches.


1️⃣7️⃣ Avec une eau moins dure, les décrassages sont plus difficiles.

✖️ FAUX Une eau douce ou un adoucisseur d’eau n’a pas d’impact sur l’encrassage ou le décrassage. L’encrassage dépend de mauvaises habitudes de lavage. Un décrassage efficace se fait toujours de la même manière.


1️⃣8️⃣ Le méconium abîme les couches lavables.

✖️ FAUX Avec de bonnes habitudes de lavage, le méconium ne restera pas sur les couches, et ne les abîme pas non plus.


1️⃣9️⃣ Une lessive avec des enzymes n’est pas compatible.

✖️ FAUX Les enzymes aident au nettoyage. Elles dissolvent les particules de nourriture. Elles sont biologiques et sont semblables à celles dont notre corps se sert pour digérer les aliments. On en retrouve plusieurs : protéases (dissout les protéines), lipases (dissout les lipides), amylases (dissout les glucides). Elles ne réagissent pas avec la peau, donc ne créent pas d’irritation. Elles n’abîment pas non plus les couches ou les élastiques car les matériaux des couches ne sont pas organiques.

Et vous, quels sont les mythes que vous connaissez et que vous souhaitez qu’on analyse ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *